Entretien avec Carine Chichereau

Carine Chichereau a traduit soixante-quinze textes, dont des œuvres de Raymond Carver, Lauren Groff, Jane Smiley, Chinelo Okparanta, Julie Otsuka, Virginia Reeves, Maria Semple, Meena Kandasamy, Fiona McFarlane ou encore l’écrivain irlandais Joseph O’Connor.  Rencontre avec une traductrice qui exerce avec passion son métier depuis vingt ans sans avoir perdu son enthousiasme. Pouvez-vous nous parler … Lire la suite Entretien avec Carine Chichereau

Publicité

Entretien avec Emmanuelle Lambert

Emmanuelle Lambert a travaillé pendant sept ans avec Alain Robbe-Grillet pour l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec). En 2016, elle est co-commissaire avec Albert Dichy de l’exposition « Jean Genet, l’échappée belle » au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille. La Désertion, son dernier roman, est publié en janvier 2018 chez … Lire la suite Entretien avec Emmanuelle Lambert

La Maison des feuilles de Mark Z. Danielewski

La Maison des feuilles (1) peut se résumer ainsi : À Los Angeles, Johnny Errand découvre chez Zampanò, un vieil aveugle qui vient de mourir, un étrange manuscrit composé de divers fragments, manuscrit qu’Errand lit, annote à son tour et envoie à une maison d’édition qui le publie sous le titre de La Maison des feuilles. … Lire la suite La Maison des feuilles de Mark Z. Danielewski

L’Angoisse du gardien de but au moment du penalty de Peter Handke

Joseph Bloch, ancien célèbre gardien de football, se croit licencié de l’entreprise au sein de laquelle il travaille comme monteur. Il se met alors à errer sans but dans la ville qu’il quitte après avoir assassiné la caissière d’un cinéma. Tel est le résumé de ce court récit de Peter Handke publié en 1970. Le lecteur … Lire la suite L’Angoisse du gardien de but au moment du penalty de Peter Handke

« Le ciel est un mirador » par Eve Guerra

        Évoquant le mythe de Narcisse, Mallarmé invite plutôt à se mirer dans l’œuvre d’art, afin que le miroir devienne le lieu d’un déplacement et non d’un écart. C’est ce déplacement, semble-t-il, qu’Alexis Gallissaires met en scène dans Jour blanc, blanc comme blanc de lumière, blanc de neige, blanc comme le ciel lumineux et oppressant, … Lire la suite « Le ciel est un mirador » par Eve Guerra