Sombre aux abords de Julien d’Abrigeon (audio)

« N’aie crainte, nous la traverserons cette chose nuit, les phares la rongent déjà, un peu, l’ouvrent pour nous, passons. »

Guillaume Richez lit un extrait de Sombre aux abords de Julien d’Abrigeon publié chez Quidam.

© Quidam éditeur, tous droits réservés


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s