Pendant que Perceval tombait de Tania Langlais (audio)

« correctement le cœur

se spécialise

dans la répétition

j’en suis l’habituée maladive

incapable d’écrire

léger

cette lenteur accomplie »

Guillaume Richez lit à voix haute pour Les Imposteurs des poèmes extraits de Pendant que Perceval tombait de Tania Langlais publié aux éditions Les Herbes rouges.

© éditions Les Herbes rouges, tous droits réservés


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s