Ténèbre de Paul Kawczak

« L’histoire qui suit n’est pas celle des victimes africaines de la colonisation. Celle-ci revient à leurs survivants. L’histoire qui suit est celle d’un suicide blanc dans un monde sans Christ ; celle d’un jeune homme oublié dans un labyrinthe de haine et d’aveuglement : l’histoire du démantèlement et de la mutilation de Pierre Claes. » (page … Lire la suite Ténèbre de Paul Kawczak

Entretien avec Laure Gauthier (troisième partie)

Vous êtes en résidence à l’espace associatif l’Achronique depuis septembre 2019. Le sujet de votre résidence porte sur le rapport entre poésie et réel par le prisme du fait divers : que peut la poésie face au fait violent qu’il soit intime ou politique et contre la « fait-diversification » de la langue ? Oui, je suis en … Lire la suite Entretien avec Laure Gauthier (troisième partie)

Le Jour où le désert est entré dans la ville de Guka Han

Dans ce premier livre de Guka Han, les huit pièces qui composent Le Jour où le désert est entré dans la ville sont placées sous la tonalité du ré mineur. Le recueil s’ouvre par une pièce introductive intitulée « Luoes », anacyclique de Séoul, ville d’où l’autrice est originaire. De même que Duras indique à ses lecteurs … Lire la suite Le Jour où le désert est entré dans la ville de Guka Han

Entretien avec Laure Gauthier (première partie)

Poétesse, essayiste et écrivaine, Laure Gauthier vit et travaille à Paris. Elle écrit une poésie pour voix, incarnée : marie weiss rot / marie blanc rouge (Delatour, 2013), La cité dolente (Chatelet-Voltaire, 2015), kaspar de pierre (La Lettre volée, 2017) et le superbe je neige (entre les mots de villon) (LansKine, 2018). Ses textes poétiques sont également publiés en revues, notamment … Lire la suite Entretien avec Laure Gauthier (première partie)

Entretien avec Laure Gauthier (deuxième partie)

Dans je neige (entre les mots de villon) (LansKine, 2018) vous parlez de « la voix intérieure, celle qui nous habite et que souvent nous n’entendons pas, recouverte par l’usage » (page 48). Lorsque vous écrivez « La neige aussi / Nous déborde » (p. 18), ce « nous » inclut-il le lecteur ? Car, si écrire permet au poète d’entendre cette … Lire la suite Entretien avec Laure Gauthier (deuxième partie)

Entretien avec Perrine Le Querrec (première partie)

Poétesse et écrivaine, Perrine Le Querrec est née en 1968 à Paris où elle vit et travaille. Depuis Coups de ciseaux, son premier roman publié en 2007 chez Les Carnets du Dessert de Lune, elle construit inlassablement autant un regard qu’une langue, unique, singulière, puissante, où s’exhument les silences des victimes et la parole tue. … Lire la suite Entretien avec Perrine Le Querrec (première partie)

Entretien avec Perrine Le Querrec (deuxième partie)

« Dès que le titre s’inscrit devant les yeux ouverts c’est parti », écrivez-vous page 9 de Vers Valparaiso. Est-ce que pour vous le titre est premier ? Est-ce l’impulsion de départ qui vous conduit à travailler sur un nouveau texte ? J’aime les titres, je cultive même une passion pour le titre, car il est le mot juste, … Lire la suite Entretien avec Perrine Le Querrec (deuxième partie)

Rouge pute de Perrine Le Querrec par Marie-Philippe Joncheray

« Pour certains c’est la colombe blanche La liberté Pour moi c’est Rouge Pute Ma liberté Du rouge à lèvres, du rouge voyant, du rouge-tu-me-vois ? Du rouge-c’est-moi Putain cognait-il si je mettais du rouge Elle déclenche la violence la féminité Les insultes l’interrogatoire les brutalités Rouge sang Dans ma nouvelle collection je choisis un tube Rouge … Lire la suite Rouge pute de Perrine Le Querrec par Marie-Philippe Joncheray

L’Eau du bain de Rim Battal par Pierre Troullier

« En face un cœur de satin noir, debout sur sa tige c’est un gouffre, une blessure à talons son parfum est teinté au chalumeau pas gênée du tout par ses mains liées, par le désordre qui l’habite pour se dire mère Elle se vante en marchant droit sur ses aiguilles : les escaliers se … Lire la suite L’Eau du bain de Rim Battal par Pierre Troullier