Noir volcan de Cécile Coulon (audio)

« Dans le train pour la ville noire

je frotte la peau des mandarines sur mes poignets

et derrière mes oreilles.

Je suis en morceaux. »

Rim Battal et Guillaume Richez lisent des poèmes extraits du recueil Noir volcan de Cécile Coulon, publié chez Le Castor Astral : « En morceaux » (Guillaume Richez), « Tu écris des poèmes » (Rim Battal), « Rompre » (Guillaume Richez), « V. Hammershoi » (Guillaume Richez), « Une bière pour la petite » (Rim Battal), « De mon mieux » (Guillaume Richez).

À lire également, notre recension du premier recueil de Cécile Coulon, Les Ronces ICI.

© éditions Le Castor Astral, tous droits réservés


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s